vendredi, octobre 06, 2006

The bonfire of the vanities








Je cherchais un livre....histoire d'occuper au mieux mes loooongs trajets en métro....à vrai dire je cherchais le dahlia noir , et même rengaine.." rupture de stock...attendre fin octobre".
Je tombe sur ce livre
le titre "me parle" , me dit quelque chose.
et je lis le résumé: "juste présentation de la vie new yorkaise....fresque new yorkaise....succès...fascinant , drôle,passionnant, incendie de mots éclairant la nuit contemporaine..." bref tout un programme....tout pour me plaire.
Je n 'ai pas l habitude de lire de tel pavé 920 pages en format de poche...mais quelque chose me dit que je ne serai pas déçue.


evidemment il y a la version ciné par Brian de Palma (1990)


je ne pense pas avoir vu ce film, mais je pense en avoir entendu parler
d'où mon '"tilt" lorsque j'ai vu ce livre

Sherman McCoy est un jeune financier de Wall Street. Sa vie n'est que succès : argent à foison, appartement sur Park Avenue, femme issue du meilleur monde... Mais un jour, tout bascule : en raccompagnant sa riche et belle maîtresse Maria en voiture, il se trompe de chemin et se retrouve dans une rue sinistre du Bronx. Se croyant menacée par deux louches individus, la jeune femme prend le volant de la voiture et renverse sur le coup un adolescent Noir, Henry Lamb.De retour à Manhattan, Maria persuade Sherman de ne pas avertir la police. Malheureusement pour eux, les événements vont peu à peu les entraîner dans une spirale infernale...


1 Comments:

Anonymous Pokou said...

Le bouquin est génial, une fois entrée dans l'histoire tu ne pourras plus le lâcher. Quant au film... que dire... pas la peine de le chercher, vraiment ;)

10:28 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home